‘Jean Jouvenet, L’extrême onction’