‘La seconde sphinge à l’arrière du château’