‘Éventail révolutionnaire’

Éventail révolutionnaire. Poème sur l’air d’Adieu douce dame française (peu après 1792)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *