Musées

Musée du Cœur Boyadjian

 

Depuis la nuit des temps, le cœur est l’organe du corps humain qui a le plus stimulé l’imagination. Les civilisations chinoise, sumérienne, hindoue, égyptienne, hébraïque, grecque et romaine ne le considèrent pas comme un organe ordinaire. Il est le centre intime de la personne dont il désigne une réalité qui s’applique aussi bien à l’être corporel que spirituel. Et, même s’il a représenté le moteur de nos sentiments, aujourd’hui, les connaissances médicales modernes nous apprennent qu’une grande partie de la puissance et de l’influence qui lui avait été attribuée appartient au cerveau. Toutefois, nous considérons toujours le cœur comme le centre de nos émotions et comme notre vraie nature. Ce n’est donc pas étonnant que cet organe reste jusqu’à nos jours un des symboles les plus populaires.

« La bouche accuse, le cœur absout. »
Alfred de Musset

Autel

Carte de Saint-Valentin

Coeur transpercé

Marguerite-Marie Alacoque était une religieuse visitandine française qui prétendait avoir des visions et des conversations avec Jésus. La peinture ci-dessous nous montre l’une de ces visions au cours de laquelle elle échange son cœur avec le Christ.

L’échange de coeurs de Marguerite-Marie Alacoque
France, fin du XVIIIe siècle (?), huile sur toile

« On voudrait fuir son propre cœur et on le retrouve partout. »
Jules Massenet

Au Musée du Cœur Boyadjian, plus de cinq cents objets illustrent cette symbolique dans la culture occidentale. Cet ensemble comprend aussi bien des objets profanes que religieux allant du XVIe jusqu’au début du XXe siècle. Des extraits sonores de citations, de poèmes et musicaux ajoutent à l’atmosphère.

Souvenirs de mariage, Allemagne, XIXe siècle

Bijou en forme de coeur

Le terme latin « ex-voto » signifie littéralement « selon le vœu ». Ils sont accrochés par des croyants dans une église et un lieu de pèlerinage comme appui à une supplique ou comme remerciement à l’exaucement d’une prière. Ils sont offerts afin de se protéger des maladies ou des dangers, d’obtenir une guérison ou d’implorer le salut ou, encore, comme remerciement pour un rétablissement ou une grâce reçue. Il existe plusieurs sortes d’ex-voto. L’aspect et les matériaux peuvent aussi varier. Dans cette salle, ne sont exposés que des ex-voto en forme de cœur.

Collection d’ex-voto en forme de coeur

Collection d’ex-voto en forme de coeur

« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. »
Blaise Pascal.

Cette collection de représentations de cœurs fut rassemblée par le cardiologue Noubar Boyadjian. Il l’offrit au Musée du Cinquantenaire en 1990. Depuis cette date, elle fait partie de la collection d’Ethnologie européenne, l’une des subdivisions des vastes collections d’arts décoratifs européens.

Fiole

Etui destiné à abriter des enveloppes

« L’intolérance est une agression contre l’esprit et la haine une agression contre le cœur. »
Mahatma Gandhi.

Musée du Cinquantenaire
Parc du Cinquantenaire 10,
B-1000 Bruxelles

Fermé les lundis.

Site Internet du Musée du Cinquantenaire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *