Musées

Les musées gratuits de la Ville de Paris

 

Le Musée de la Vie romantique - Hôtel Scheffer-Renan  Source : site Paris.fr

Le Musée de la Vie romantique – Hôtel Scheffer-Renan
Source : site Paris.fr

J’entends très souvent dire que se cultiver à Paris coûte très cher. C’est oublier un peu vite que beaucoup de musées parisiens sont gratuits tous les jours de l’année. Voici la liste de ces musées dont les collections sont à consommer sans modération :

Gratuité des collections permanentes :

Musée Carnavalet – Histoire de Paris (3ème arrondissement)

Au cœur du Marais, le musée Carnavalet célèbre l’histoire de la capitale, depuis ses origines jusqu’à nos jours.
L’hôtel Carnavalet abrite les collections depuis la Préhistoire jusqu’au règne de Louis XVI ; l’hôtel Le Peletier Saint-Fargeau présente des pièces datant de la Révolution jusqu’à nos jours.

Fermé les lundis.

Musée Cognacq-Jay (3ème arrondissement)

Au cœur du Marais, entre cour et jardin, un bel hôtel particulier abrite un exceptionnel ensemble d’œuvres d’art du XVIIIe siècle : peintures de Boucher, Chardin et Fragonard, dessins de Watteau, sculptures et meubles estampillés, objets précieux (bijoux, tabatières, porcelaines de Saxe…) recréent l’atmosphère d’une demeure parisienne au Siècle des Lumières.

Fermé les lundis.

Maison Victor Hugo (4ème arrondissement)

Victor Hugo vécut au 2ème étage de l’Hôtel de Rohan-Guéménée de 1832 à 1848.
La visite de l’appartement suit aujourd’hui les 3 grandes étapes qui articulaient sa vie : Avant, Pendant et Après l’exil, à travers la présentation de son mobilier, de divers souvenirs et des ses étonnantes décorations d’intérieur réalisées durant l’exil à Guernesey.
Le premier étage est réservé aux expositions temporaires et présente ses dessins ainsi qu’une iconographie de son œuvre littéraire.

Fermé les lundis.

Musée Zadkine (6ème arrondissement)

A proximité du jardin du Luxembourg, le musée Zadkine niché dans la verdure de son jardin peuplé de sculptures, abrite la maison et les ateliers où Ossip Zadkine (1890-1967), sculpteur d’origine russe et figure majeure de l’Ecole de Paris, vécut et travailla de 1928 à 1967.

Fermé les lundis.

Musée Cernuschi (8ème arrondissement)

Henri Cernuschi (1821-1896) légua à la Ville de Paris les collections d’Arts Asiatiques et son hôtel particulier situé à l’entrée du parc Monceau. Le musée expose un remarquable ensemble d’art ancien chinois (poteries, jades, ivoires, bronzes, statuettes), ainsi qu’une belle collection de peintures contemporaines.

Fermé les lundis.

Petit Palais, Musée des Beaux Arts de la Ville de Paris (8ème arrondissement)

Le Petit Palais est l’un des rares musées parisiens qui présente au public une telle diversité d’œuvres : peintures, sculptures, tapisseries, objets d’arts, icônes… 1 300 œuvres sont désormais visibles s’étendant sur une vaste période allant de l’Antiquité jusqu’au début du XXe siècle.

Fermé les lundis.

Musée de la Vie Romantique (9ème arrondissement)

Dans la maison du peintre Ary Scheffer construite en 1830, est retracée la vie artistique, littéraire et musicale de l’époque romantique. Ce musée d’atmosphère avec son jardin, qui a gardé tout le charme d’un hôtel particulier en plein cœur du quartier de Pigalle, est également consacré à l’évocation de l’univers de George Sand. De nombreuses expositions évoquent un romantisme patrimonial ou contemporain.

Fermé les lundis.

Musée Bourdelle (gratuité des collections hors exposition temporaire) (15ème arrondissement)

Dans le jardin et les ateliers où Antoine Bourdelle a vécu et travaillé, le visiteur peut découvrir plus de cinq cents plâtres, marbres, bronzes… réalisés par le maître.

Fermé les lundis.

Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris, Musée Jean Moulin (15ème arrondissement)

Ces deux musées expliquent et retracent l’histoire de la Résistance et de la Libération de Paris, vue à travers le destin de deux hommes d’exception : le Maréchal Leclerc et Jean Moulin.

Fermé les lundis.

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (16ème arrondissement)

Le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris occupe la moitié du Palais de Tokyo. Les collections permanentes illustrent la plupart des courants de l’art français et européen du XXème siècle, du Fauvisme à la création contemporaine et ses disciplines les plus diverses (peinture, sculpture, installations, photographies, vidéo), en passant par le Cubisme, l’Ecole de Paris, Abstraction-Création, Abstraction Lyrique, Nouveau Réalisme, Support Surface, Art Povera, Art Conceptuel… dont la célèbre Fée Electricité de Raoul Dufy.

Fermé les lundis.

Maison de Balzac (gratuité des collections hors exposition temporaire) (16ème arrondissement)

Située au cœur de l’ancien village de Passy, la Maison de Balzac est la seule des demeures parisiennes du romancier qui subsiste aujourd’hui.
Le musée présente, entre autres, des souvenirs personnels de l’écrivain et de sa famille, ainsi que de nombreuses éditions originales, manuscrits et illustrations. Des tableaux, gravures et documents relatifs à ses proches et ses contemporains sont également exposés.

Fermé les lundis.

Musée national Jean-Jacques Henner (17ème arrondissement)

Installé dans un hôtel particulier du XIXe siècle récemment restauré, le musée est consacré à l’œuvre de Jean-Jacques Henner (1829-1905). Ses collections retracent l’itinéraire d’un artiste qui, au début du XXe siècle, était considéré comme un des plus importants de son temps.

Fermé les mardis.

Entrée gratuite :

Théâtre musée des Capucines-Fragonard (2ème arrondissement)

Le Théâtre Musée des Capucines est installé dans un théâtre 1900.
Le visiteur peut y découvrir l’histoire de la parfumerie depuis les Egyptiens jusqu’au XIXe siècle à travers des flacons, des pots-pourris, des brûle-parfums, des tableaux, des alambics…
Présentation des matières premières végétales et animales entrant dans la composition du parfum, techniques d’extraction, histoire du flaconnage.

Fermé les dimanches

Atelier Brancusi (Musée national d’Art Moderne – Centre Pompidou) (4ème arrondissement)

Dans son testament, Constantin Brancusi lègue à l’état français la totalité de son atelier, reconstruit à l’identique, sur la piazza du Centre G. Pompidou en 1997. Le visiteur peut y voir une collection unique au monde constituée de 137 sculptures, 87 socles, 41 dessins, 2 peintures et plus de 1600 plaques photographiques de verre et tirages originaux tous de la main de l’artiste.

Fermé les mardis

Musée Curie (Institut du radium) (5ème arrondissement)

Au rez-de-chaussée de l’ancien Institut du Radium, l’Institut Curie présente des instruments scientifiques utilisés jusqu’à la fin des années 30, en particulier ceux qui ont permis de produire artificiellement, pour la première fois au monde, des radioéléments.
Des photographies et des documents d’archives retracent la vie et l’œuvre de « la famille aux 5 Prix Nobel ». On visite l’ancien bureau de Marie Curie, de même que son laboratoire de chimie (décontaminé en 1981).

Fermé du samedi au lundi.

Musée de la Préfecture de Police (5ème arrondissement)

Grands événements de l’histoire de France (conspirations, arrestations), personnages célèbres, archives, pièces uniques (armes, uniformes). Vols, affaires criminelles célèbres (pièces à conviction). Prisons anciennes. Urbanisme et vie quotidienne de la capitale (circulation, hygiène).

Fermé les dimanches.

Arènes de Lutèce (5ème arrondissement)

Seuls vestiges de la période Gallo-Romaine visibles à Paris avec les Thermes de Cluny, ces arènes pouvaient contenir environ 15 000 personnes. Elles faisaient environ 132m de long et 100m de large. Elles ont été édifiées entre le Ier siècle et la fin du IIè siècle. On peut voir l’emplacement de la loge des acteurs, la plateforme de la scène et des éléments lapidaires.

Ouvert tous les jours.

Musée Bible et Terre Sainte (6ème arrondissement)

Céramiques et autres objets de la Palestine de 5000 avant J.C. à 600 après J.C.

Ouvert uniquement les samedis.

Musée du Compagnonnage (6ème arrondissement)

Histoire du compagnonnage.
Ancien siège des Compagnons Charpentiers du Devoir de Liberté.

Fermé le week-end.

Musée national de la Légion d’honneur et des ordres de la chevalerie (7ème arrondissement)

Musée d’histoire des décorations et des ordres de chevalerie français depuis Louis XI installé dans l’hôtel de Salm.
Une section particulière est consacrée aux ordres étrangers.
Nombreux souvenirs napoléoniens.

Fermé les lundis et mardis.

Musée du Parfum-Fragonard (9ème arrondissement)

Près de l’Opéra, un musée prestigieux dans un hôtel particulier du XIXème siècle retraçant 3000 ans d’histoire du parfum.
Visite gratuite et guidée, prix d’usine.

Ouvert tous les jours.

Le Plateau – Centre d’art contemporain (19ème arrondissement)

A la croisée de l’espace public (avec les rues avoisinantes) et de l’espace privé (avec les logements qui l’entourent), le Plateau se veut un lieu important pour la création contemporaine mettant en résonance arts plastiques, danse et musique (dans le cadre de séquences).

Fermé les lundis et mardis.

 

2 replies »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *