Oscar Wilde

A venir : lecture de l’Ombre d’Oscar Wilde au Théâtre du Nord Ouest

 

Au mois d’août prochain aura lieu au Théâtre du Nord Ouest la lecture de la pièce écrite par Lou Ferreira, L’ombre d’Oscar Wilde. J’ai déjà parlé de cet ouvrage sur le blog à l’occasion du Wilde Day (disponible ici) car j’ai eu la chance d’assister à une première lecture d’un extrait de la pièce. N’ayant cependant pas eu accès à la pièce dans son intégralité, j’avais exprimé mon envie de la voir prochainement jouée sur scène. Vœu exaucé, du moins en partie puisque deux lectures de la pièce intégrale auront lieu le vendredi 5 et le mardi 16 août à 19H00.

Mais laissez-moi tout d’abord vous parler de l’auteur. Lou Ferreira est une passionnée du XIXème siècle dont elle maîtrise parfaitement les courants littéraires et les contextes qu’ils soient culturels ou historiques. Professeur de philosophie, elle a cofondé la Société Oscar Wilde en France et vient de terminer une thèse sur l’esthétique et la provocation dans l’univers wildien à l’université Paris X Nanterre. Depuis 2007, elle tient également un Salon Littéraire mensuel au cours duquel se croisent écrivains, poètes, musiciens, peintres et autres passionnés de littérature.

L'Ombre d'Oscar Wilde - Lou Ferreira

Autant dire que Lou connait parfaitement son sujet et L’Ombre d’Oscar Wilde en est une parfaite illustration. La pièce réunit les grands intellectuels de l’époque dans le Salon d’Octave Mirbeau. Celui-ci y reçoit la visite d’un ami d’Oscar Wilde : Franck Harris qui lui demande de signer la pétition en faveur de l’écrivain déchu. Jules Renard, André Gide et Edmond de Goncourt refuseront. Rachilde et Laurent Tailhade prendront, quant à eux, la défense de l’écrivain. L’intérêt est de montrer à quel point cette affaire divisa les plus grandes personnalités du monde littéraire français de l’époque.
En plus de parfaitement replacer la pièce dans son contexte historique, politique et culturel et ce à partir des écrits laissés par les différents protagonistes, l’écriture de Lou est incisive et jubilatoire. Dernier point et non des moindres : si ces lectures attirent suffisamment de spectateurs, la pièce sera montée par de véritables comédiens dans les mois à venir.

Je vous recommande donc vivement de venir à l’une ou l’autre de ces lectures si vous êtes passionné de littérature, d’Oscar Wilde, du XIXème siècle ou si tout simplement vous appréciez un théâtre de qualité. Je serai présente lors de la lecture du 5 août peut-être est-ce aussi l’occasion de nous rencontrer ?

Vous pouvez également en apprendre plus sur L’Ombre d’Oscar Wilde ou commander le livre en cliquant ici.

 

1 reply »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *