Cours, Conférences & Visites

Dr Sketchy Anti Art School – One Night In Wonderland

 

Avez-vous déjà entendu parler de Dr Sketchy ? Oui ? Non ? Dr Sketchy Anti Art School est un atelier de dessin de modèles vivants. Jusque là, rien d’extraordinaire me direz-vous. Mais cet atelier de dessin éphémère se déroule tous les mois dans un lieu différent et vous permet de boire un verre tout en dessinant. Et lors de ces séances vous ne croquerez pas un joli modèle qui s’ennuie et baille aux corneilles mais de charmantes créatures, pin up rétros ou effeuilleuses issues de la scène burlesque parisienne. Ces demoiselles vous offrant tour à tour un petit numéro entre deux poses. Le tout selon un thème défini avant chaque séance.

Cela fait déjà un certain temps que je mourais d’envie d’assister à l’une de ces séances de poses mais j’avais toujours quelque chose de prévu sans oublier un détail qui a son importance : je suis une piètre dessinatrice… J’ai dit piètre ? Ceci est un euphémisme. Pour le dire purement et simplement, je suis nulle en dessin et l’idée de me rendre à ce type d’atelier m’intimidait.

Heureusement, l’équipe Dr Sketchy est composée de personnes très sympas qui ne vous clouent pas au pilori si vous manquez de talent. Ouf ! Me voilà rassurée et en route pour la session One Night in Wonderland du 18 décembre dernier.

RDV à l’espace Kyron dans le 11ème arrondissement. Arrivée parmi les premiers, je me faufile jusqu’à une place d’où je vais pouvoir jouer les observatrices. La scène est décorée dans les tons : table garnie d’un service à thé, cartes à jouer géantes, maillets de croquet, narguilé de la chenille Absolem… Bienvenue au Pays des Merveilles !

Rencontre avec les magnifiques modèles : Mara de Nudée, Dyna Dagger, Miss Glitter Painkiller & Mina Pyro. Les filles prennent la pose dans de très beaux costumes et improvisent de petites scénettes qui vont durer de 5 à 20 minutes. Les artistes se jettent sur leur matériel. D’où je suis, je peux voir dans le public des dessins aux crayons de couleur, du fusain et même une sanguine et une aquarelle. Pas de doute, il y a beaucoup de talents dans cette salle.

La charmante Mara de Nudée, parfaite dans le rôle de l’ingénue Alice

Mina Pyro en précieuse libellule

Miss Glitter Painkiller incarne un « Mad Hatter » bien plus sexy que l’original

A gauche, Dyna Dagger est notre adorable bunny. A droite, Mara de Nudée

Toutes ces jeunes filles sont issues de la scène burlesque parisienne

Une pensée spéciale pour Mina qui a posé ce soir-là malgré une fracture du coude quelques jours auparavant. Cela n’a pas du être facile pour elle, peut-être même douloureux mais elle ne s’est pas découragée et n’en a rien laissé paraitre.

Mina Pyro a posé malgré sa blessure

Miss Glitter Painkiller aka la Reine de Coeur

The Cheshire Cat

A mi-séance, Sorrel, l’une des organisatrices, lance un concours destiné à gagner une bouteille d’absinthe offerte par le sponsor de cette soirée : Vert d’Absinthe. Le principe est simple : ajouter sur l’un des dessins, un motif évoquant les drogues. Le privilège de pouvoir taquiner la fée verte se mérite. Le concours est remporté haut la main par une jeune fille dont les dessins tout en courbes et en volutes évoquent un travail qui aurait pu être effectué sous les effets d’une drogue.

Quant à moi, l’ambiance, la grâce des modèles, les costumes, la musique, tout m’enchante et je suis conquise. A un tel point que je me risque enfin à dessiner à mon tour.

Malheureusement, le temps passe trop vite et c’est déjà la fin de ce Dr Sketchy. Sorrel nous encourage à revenir pour assister à la deuxième partie de soirée et au show burlesque de nos modèles (le show burlesque est disponible ici.)

Un grand merci à l’équipe Dr Sketchy : Sorrel et Stella pour cette excellente soirée passée en leur compagnie.

Pour ceux qui sont éventuellement intéressés (et je vous le recommande), la prochaine session Dr Sketchy à Paris sera dédiée au Weimar Berlin et aura lieu le dimanche 9 janvier au Comedy Club à partir de 22H30. Il est impératif de réserver rapidement en envoyant vos noms à drsketchysaparis@gmail.com. Les places sont limitées et partent toujours très rapidement.
Pour se tenir informé de toutes les sessions à venir, c’est par ici.

 

4 replies »

  1. Mieux vaut tard que jamais 🙂 J’avais offert la bouteille d’absinthe de la soirée et je n’avais pu me rendre à l’évènement. Grâce à vous, je découvre un an après un petit instantané 🙂
    Luc de Vert d’Absinthe. Je me demande bien à qui est allé la bouteille de verte !

    • Bonjour,

      Sur ce point, je peux vous aider un peu. C’est une jeune fille dont je ne connais pas le nom qui l’a gagnée.
      Le but était d’inclure une référence à l’absinthe dans l’un des croquis. Et cette jeune fille avait réalisé des dessins très évanescents, un peu étranges… Les modèles l’ont désignée comme vainqueur parce qu’on avait l’impression qu’ils avaient été réalisés sous l’influence de la fée verte. 🙂

      P.S : Rien à voir avec ce sujet mais je suis fan du buste qui trône superbement sur votre comptoir.

      • Ah cela m’aurait plu de le voir, sait on jamais… un jour 🙂
        Ah le buste, c’est Muchette, on la croirait sorti de l’univers du célèbre peintre 🙂 Dommage qu’elle ne soit pas très bavarde mais elle est effectivement tellement jolie à contempler :=)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *